Top menu

Melanie Authier. Contrariétés et contrepoints

Melanie Authier. Contrarieties & Counterpoints

7 juin – 28 septembre 2018

SALLE DEUX

Commissaire : Robert Enright

« Je crois que mon travail fait référence au passé de la peinture, tout en se confrontant à lui, à l’histoire de l’art avec un grand A. J’essaie de faire en sorte que mes œuvres se taillent une place au sein des pratiques actuelles, qu’elles continuent de regarder en avant, vers l’avenir de la peinture. La question qui me préoccupe donc, c’est : « Où aller à partir d’ici ? » »
– Melanie Authier, 2015

La richesse visuelle des espaces dans les œuvres de Melanie Authier nous rappelle qu’une myriade de questions reste à négocier en ce qui a trait à l’art après le modernisme. Pour Authier, les tableaux ne sont pas simplement des objets esthétiques discrets. Ils existent au sein d’un ensemble élargi de relations.

Les tableaux d’Authier invoquent un langage associé à la haute abstraction moderne. Son sens esthétique est comparé au baroque, pour l’effet empathique que sa technique entraîne. Le mélange de styles que comporte chaque œuvre génère un entre-deux à la fois intelligible et insaisissable. Cette exposition d’œuvres récentes sur toile et papier, fait voir les approches contrastantes que déploie l’artiste quant à la peinture contemporaine. Avec chaque œuvre, l’artiste expose un problème afin de pouvoir « y répondre de façon inattendue. »

L’artiste joue avec des interprétations concurrentes du style ― l’abstraction hard edge et la gestuelle informelle ― et les subvertit avec autant d’aisance qu’elle applique l’acrylique sur la surface de son choix. Les défis que posent les histoires onéreuses de la pratique picturale sont ceux auxquels Authier s’attaque de front et de façon remarquée.

Texte : Michelle Gewurtz, Galerie d’art d’Ottawa

Cette exposition est organisée et mise en circulation par la Thames Art Gallery en collaboration avec la Galerie d’art d’Ottawa (Ottawa, Ontario), l’Art Gallery of Guelph (Guelph, Ontario), la Kenderdine Art Gallery, la Galerie de I’UQAM, la MSVU Art Gallery (Halifax, Nouvelle-Écosse) ainsi que le Musée régional de Rimouski (Rimouski, Québec), et rendue possible grâce à l’appui des programmes de Tournées ontariennes et de Tournées nationales et internationales du Conseil des arts de l’Ontario.

Melanie Authier, Beneath the Spin Light, 2016 | Gracieuseté de Georgia Scherman Projects Photo : © GXZ Design Inc.