Top menu

Tom Jacques | Trajet pas pareil

17 juin – 4 septembre 2018

Sur le parvis du Musée

Tom Jacques explore, dans Trajet pas pareil, le son qui émerge de mécanismes-objets créés et leur rapport à la vitesse et au rythme de manipulation. Conçue et élaborée dans le cadre du Festival international de musique actuelle de Victoriaville, cette œuvre s’inscrit dans la continuité du dispositif d’une création précédente Comment où le son. Inspiré du concept de rapidité différenciée du géographe Jean Ollivro dans le livre L’homme à toute vitesse parue en 2000, Tom Jacques poursuit une réflexion sur le concept de la « rapidité différenciée » et sur l’impact de la vitesse, de l’accélération du temps à l’aide des technologies. L’artiste du son crée un mécanisme qui nous permet d’explorer les variables de la perception sonore, que ce soit par la vitesse de manipulation des manivelles, du rythme ou même de la coordination des mouvements et des silences. L’œuvre se présente telle un laboratoire d’exploration tant dans sa forme matérielle que par ses possibilités de performance.

Tom Jacques, Trajet pas pareil (détail), 2018