Top menu

ATELIER-CONFÉRENCE – La vie secrète d’un collectionneur de coquillages

Date / Heure
23 mars 2017
17 h 00 - 19 h 00

ATELIER-CONFÉRENCE

LA VIE SECRÈTE D’UN COLLECTIONNEUR DE COQUILLAGES

Ou comment passer d’un être normal à un collectionneur ?

Conférence de Michel Fournier, conservateur du Parc de la rivière Mitis

Cette conférence est dédiée aux collectionneurs et à la manière de les créer.

Comme le disait un de mes collègues collectionneurs de coquillages (malacologiste): cette occupation peut devenir une maladie incurable une fois qu’elle s’est emparée de sa victime. Jusqu’à sa mort, celle-ci forcera implacablement et irrévocablement sa victime à amasser la collection la plus vaste et la plus diversifiée que sa bourse et son emploi du temps lui permettront. Il est d’ailleurs très mystérieux que, dans un milieu donné, cette maladie frappe certaines personnes alors que d’autres n’en sont aucunement affectées. Ceux qui en sont atteints n’éprouvent bien sûr aucun besoin d’élucider ce mystère. Pour ceux que le mal a épargnés, aucune explication n’est possible. Cette maladie sera accompagnée de nombreux effets secondaires. La victime se voit tout d’abord forcée d’abandonner bon nombre des activités auxquelles elle s’adonnait avant de contracter le virus de la malacologycite. Le collectionneur de coquillages a ainsi plus de temps à consacrer à ses études, qu’il ne peut d’ailleurs jamais mener à sa satisfaction. Avec le temps, il se fait ermite et ne recherche plus que la compagnie de ses chers coquillages, parfaitement satisfait de s’isoler pour goûter aux délices qu’ils lui procurent.

L’aspect le plus positif de la malacologycite est que tous ceux qui en sont victimes sont extrêmement heureux d’en être atteints. Autant que je sache, personne n’a encore cherché à s’en guérir. Tous les collectionneurs savent du reste que la maladie est incurable.

Emplacement
Musée régional de Rimouski

Chargement de la carte…

Les commentaires sont fermés.