Top menu

Marc-Antoine K. Phaneuf | Miscellanées, artefacts kitsch et autres lubies

Miscellanées, artefacts kitsch et autres lubies est une exposition qui se veut très édulcorée, tout en n’ayant pas peur d’étudier ce qui se cache sous ce fard et ces allures frivoles. Regroupant des installations, des vidéos et des ready-mades réalisés au cours des huit dernières années, cette sélection aborde trois éléments récurrents dans l’œuvre de l’artiste : la collection, les jeux linguistiques et la littérature, ainsi que le kitsch.

Sous leur aspect fanfaron, les collections inusitées et artefacts douteux de Marc-Antoine K. Phaneuf mettent le doigt sur les maux caractéristiques à notre époque et à notre société, soit le riche héritage que nous lègue la révolution industrielle. Ces étalages organisés de produits de consommation renvoient irrémédiablement au concept d’obsolescence planifiée. Ce phénomène complexe du système capitaliste sous-tend autant la production en série de marchandises nécessitant un remplacement cyclique que la marchandisation du rêve, le culte de l’individualité et la mode. À défaut d’avoir à sa disposition les moyens financiers et les connaissances esthétiques nécessaires à l’atteinte de son objectif, ou encore par choix personnel, plusieurs favorisent le kitsch, le commun, le bon marché. La vitesse à laquelle nos besoins artificiels sont comblés l’emporte sur la qualité.

Animé d’une passion véritable pour les objets et les médias mal aimés, Marc-Antoine K. Phaneuf se complaît dans les arts de masse, qu’il subvertit avec beaucoup d’humour.

Marc-Antoine K. Phaneuf vit et travaille à Montréal. Possédant une formation en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal, il  est artiste, écrivain et commissaire indépendant. Son travail a été présenté dans plusieurs centres d’artistes autogérés et galeries du Québec, dont le Centre Clark, la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia, l’Œil de Poisson, le 3e impérial et le Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Il est l’auteur de trois livres de poésie aux éditions Le Quartanier, dont Téléthons de la Grande Surface (inventaire catégorique), pour lequel il a été nommé au prix Émile-Nelligan 2009. Avec les Productions Rhizome, il a collaboré au spectacle Nouvelles vagues et a participé à des spectacles de poésie à Bruxelles, Namur, Paris (2011) et Bordeaux (2012). Marc-Antoine K. Phaneuf est également l’un des trois finalistes du prestigieux Prix Pierre-Ayot 2013 décerné par la Ville de Montréal et l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC).

photo : Marc-Antoine K. Phaneuf, Collection de trophées, 2009

Les commentaires sont fermés.