fbpx

Top menu

Geneviève Thibault. Blanc.

Geneviève Thibault. Blanc.

25 juin  – 27 septembre 2020

SALLE TROIS

Commissaire: Ève De Garie-Lamanque

Ursuline

Le blanc symbolise la pureté, la bonté, le sacré. C’est aussi la couleur
obtenue par l’addition, à part égale, de toutes les autres. La communauté.
C’est la chambre de sœur Louise, quelques heures après le déménagement.
L’espace libéré, puis celui à occuper.
C’est l’âge, la sagesse et les cheveux de sœur Rita.
C’est le jardin du Monastère tout enneigé, le cycle des saisons, celles capturées,
celles envoyées et toutes celles que je n’épinglerai pas sur le papier.
Geneviève Thibault, Blanc.

 

Touchée par l’annonce de la relocalisation imminente des Ursulines de Québec dans une résidence privée de Beauport, la photographe matanaise Geneviève Thibault ressent l’urgence de pallier leur absence et de documenter ce pan de notre patrimoine. Blanc. est le dernier état d’un projet de longue haleine amorcé au printemps 2017.

 

Remerciements

Pour avoir rendu possible ce projet de création et pour son étroite collaboration, l’artiste tient à remercier chaleureusement l’équipe du Pôle culturel du Monastère des Ursulines. Un premier corpus, Fixer l’éphémère, a fait l’objet d’une exposition au Musée du Pôle culturel du Monastère des Ursulines (Vieux-Québec) de mai 2018 à septembre 2019. Elle remercie les Ursulines qui lui ont ouvert la porte de leur quotidien pour leur accueil, leur bienveillance et leur ouverture d’esprit. Elle s’est sentie grandie par leur rencontre.
Pour son regard critique et ses précieux conseils en début de projet, elle remercie le photographe Benoît Aquin.
Elle transmet également ses remerciements à Avatar – Centre de création et de diffusion de l’art audio et électronique (Québec) et à Espace F (Matane) pour le soutien technique à la réalisation sonore et pour l’impression des photographies, ainsi qu’à Lamijac (Rimouski) pour le montage.
Un livre éponyme accompagne la série. Geneviève Thibault remercie Robert Hébert, des Éditions Cayenne, qui l’a accompagnée tout au long de ce premier projet de publication, ainsi que toutes les personnes qui y ont collaboré.

Blanc. – Extraits du livre photographique

Ce livre photographique raconte la vie quotidienne des Ursulines du monastère de Québec durant les saisons précédant leur déménagement. Pendant deux ans, Geneviève Thibault s’est intéressée à cette page importante de l’histoire de ce lieu historique national du Canada habité par les Ursulines depuis 1642.

Réalisation et montage : Geneviève Thibault
Voix : Nathalie Bernier et Frédéric Boivin
Textes : Gilles Arteau, Andrée Leclerc o.s.u., Elisabeth Landry o.s.u., Geneviève Thibault
Captation sonore : Gilles Blais

Informations sur le livre :
Blanc.
Éditeur : Robert Hébert
Photographies : Geneviève Thibault
En collaboration avec le Pôle culturel du Monastère des Ursulines
Textes : Gilles Arteau (préface), Andrée Leclerc o.s.u., Pôle culturel du Monastère des Ursulines et Geneviève Thibault
Autres textes (lettres dans le rabat) : Elisabeth Landry o.s.u., Michelle Leblanc o.s.u., Andrée Leclerc o.s.u. et Suzanne Pineau o.s.u.
174 pages, 96 photographies
Couverture souple avec rabats et insertion de lettres
23,5 x 22 cm
ISBN 978-2-923980-16-4

Résidence de création | L’espace à occuper

Il y a d’autres histoires derrière l’histoire. C’est avec cette prémisse qu’Isabelle Blouin-Gagné a imaginé L’espace à occuper, dans lequel elle réinvestit l’exposition Blanc. de Geneviève Thibault, consacrée aux Ursulines de Québec et présentée au Musée régional de Rimouski jusqu’au 27 septembre 2020. Une malle de bois, un chapelet ou une pile de boîtes deviennent prétexte à des superpositions poétiques et musicales, qui abordent les thèmes de l’intériorité, du temps et de l’histoire.

Pour plus de contenus:

Contenus complémentaires |Ursulines de Québec

Les Ursulines à Québec, la dernière mission

Arrivées au pays en 1639, les Ursulines de Québec sont en train de boucler une étape déterminante de leur long voyage : alors que la presque totalité de la congrégation a quitté les lieux, quatre religieuses demeurent sur place pour participer à une ultime mission : trouver au Monastère une nouvelle vocation.

Coeurs à coeurs : hommage aux Ursulines de Québec

En septembre 2018, les dernières Ursulines de cette institution séculaire de Québec quittent à jamais le bâtiment construit pour elles, par elles, en 1642. Elles nous racontent leur histoire.